Prise de parole en public

Écrit par les experts Ooreka
Femme souriante foule applaudit

Pour beaucoup, la prise de parole en public ne se fait pas sans un travail intensif en amont sur trois axes :

  • l'orateur lui-même ;
  • le contenu du message, sa forme... ;
  • le public : la cible du message.

Pour une bonne prise de parole en public, l'orateur doit être bien préparé, pour arriver à gérer ses émotions (peur, anxiété, timidité), à émettre un message clair et captivant et à satisfaire pleinement son public.

Aptitudes de l'orateur pour prendre la parole en public

Présentation, attitude, comportement

Certaines données sont les ingrédients qui font un bon orateur. Idéalement, le bon orateur est souvent perçu comme ayant du charisme, mais c'est déjà quelqu'un :

  • qui a une confiance en soi ;
  • qui sait gérer ses émotions ou apprend à les gérer. En cela, il pourra s'aider par quelques exercices : yoga, respiration, visualisation, méditation... ;
  • qui a une bonne présentation. Il est important de savoir soigner sa présentation, d'apprendre à placer sa voix... ;
  • qui sait utiliser non seulement le langage verbal mais aussi non-verbal, par exemple en appliquant la PNL (programmation neuro-linguistique) ;
  • qui sait sourire et rendre son discours attractif ;
  • sans oublier, qui sait préparer la veille son état physique en ayant, par exemple, une bonne alimentation et un sommeil de qualité.

Prise de parole en public : le contenu du message

Le message doit être intéressant, simple, concis

La prise de parole en public implique une préparation du contenu du message mais aussi la restitution du message à son public.

Un contenu peut être intéressant mais s'il est mal restitué, il passera inaperçu. Voici donc quelques astuces à appliquer lors de votre prochaine prise de parole en public :

  • Miser sur la clarté du message : pas de phrases longues.
  • Étayer, si possible, avec quelques exemples et anecdotes afin de rendre le discours plus dynamique.
  • Permettre des interruptions dans le discours pour solliciter la participation éventuelle de l'auditoire. Néanmoins, savoir mettre un terme aux digressions qui font perdre du temps.
  • Savoir restituer le message en lisant très peu son texte.
  • Si possible, visiter la salle où aura lieu la prise de parole en public, voire y répéter son discours « in situ ».

Vous pouvez également faire appel à un coach qui vous accompagnera efficacement dans votre démarche et vous donnera toutes les clés pour mieux gérer votre stress et réussir l'épreuve de la prise de parole en public avec brio !

Conseils pour une bonne prise de parole en public

Les mots clés pour prendre la parole en public sont captiver, intéresser, faire participer.

L'orateur doit faire passer son message de façon audible et claire. Mais au moment de prendre la parole en public, il est important de ne pas oublier :

  • de savoir aller vers son public au lieu de rester statique ;
  • de balayer du regard l'auditoire et non regarder toujours une ou deux personnes ;
  • de rendre le discours dynamique : si le texte a été préparé, il ne doit pas donner l'impression d'une « récitation » mais d'un échange verbal avec son auditoire ;
  • de savoir faire passer ses émotions ;
  • de faire participer l'auditoire en réservant un temps spécial pour donner la parole à son tour ;
  • de gérer son temps pour pouvoir finir son discours sans précipitation.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

Vd
véronique de lagausie

psychologue, psychothérapeute

Expert

MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !