L'anxiété

Écrit par les experts Ooreka

L'anxiété est, avec la dépression et l'insomnie, un mal-être émotionnel qui touche de plus en plus de personnes.

S'il est souvent très subjectif et lié au type de caractère et au tempérament, il peut parfois naître du fait d'un excès de stress qui ne permet plus de faire face aux événements sans développer ce sentiment d'anxiété : problèmes sociaux, crise économique, problèmes familiaux... peuvent faire naître l'anxiété chez un sujet n'ayant pas forcément un caractère anxieux. Explications...

Femme se mord les levres

Qu'est-ce que l'anxiété ?

Humeur, tempérament ou émotion ?

À l'époque d'Hippocrate, on se basait sur les humeurs pour déterminer les tempéraments : sanguin ou bilieux ? Ces humeurs correspondaient certainement respectivement à des natures colériques ou anxieuses.

Le fait est que nous avons sans doute des prédispositions à développer certaines émotions plus que d'autres. Outre nos gènes et peut-être un facteur héréditaire, entrent en jeu également notre environnement, notre culture et notre éducation.

Cependant, certaines personnes qui n'ont jamais été anxieuses dans leur jeunesse le deviennent avec l'âge. Bien souvent, le vécu entre en jeu et une personne soumise à des périodes de stress répétitives finira sans doute par devenir anxieuse à l'idée de rencontrer les mêmes problèmes.

L'anxiété est une émotion qui naît en effet d'une appréhension, de la peur de ce qui va arriver, même lorsque la chose en question n'arrive pas. Les personnes anxieuses sont souvent nerveuses et angoissées.

Conséquences de l'anxiété

Voici quelques cas pouvant naître de l'anxiété :

  • le trac ;
  • la peur des autres ou phobie sociale ;
  • les compulsions de toutes sortes : troubles obsessionnels compulsifs (TOC), troubles des comportements alimentaires comme la boulimie ;
  • les dépendances : dans certains cas d'anxiété assez forte, le sujet va sombrer dans une addiction : alcool, tabac ou drogue...

L'anxiété se manifeste de différentes manières. Outre les troubles émotionnels, les troubles physiques liés à l'anxiété sont souvent des maux de tête, des maux de ventre, des nausées, des palpitations, une transpiration inhabituelle.

Quelles solutions pour aider à résoudre les troubles de l'anxiété ?

Il est important de consulter un médecin dès que l'on se sent anxieux, l'anxiété non traitée pouvant, comme on l'a vu plus haut entraîner d'autres pathologies. Divers moyens existent.

Suivre un traitement allopathique (toujours sur avis médical) à base d'antidépresseurs ou d'anxiolytiques. Attention, seul votre médecin peut vous orienter sur un tel traitement qui doit être limité dans le temps, sous peine d'entraîner une dépendance !

Se faire aider en suivant une psychanalyse ou une psychothérapie.

Changer également les habitudes alimentaires. Les personnes qui se sentent souvent anxieuses doivent éviter de consommer trop de café, de tabac et d'alcool (et de drogues) et doivent veiller à avoir une alimentation équilibrée.

Pratiquer un exercice physique régulier peut aussi aider certaines personnes à dépasser leurs peurs.

Médecines douces contre l'anxiété

Il est également possible d'avoir recours à des médecines douces pour lutter contre l'anxiété. Il peut s'avérer utile d'apprendre à gérer son stress grâce au coaching.

Pour un travail en profondeur il faut aussi faire en sorte de changer d'attitudes et de façon de penser (les anxieux voient souvent le pire côté de ce qui pourrait arriver). Les pensées positives et des exercices permettant de travailler le souffle (exemple : yoga et gymnastiques orientales) et la relaxation peuvent donc aider efficacement et en douceur.

Phytothérapie contre l'anxiété

D'autres solutions naturelles comme la phytothérapie et l'aromathérapie sont intéressantes. Elles constituent une alternative intéressante aux traitements médicamenteux qui peuvent entraîner des effets secondaires (voire des problèmes de dépendance).

La passiflore est une plante tout particulièrement indiquée en cas d'anxiété accompagnée d'agitation, d'insomnie et/ou d'une exacerbation des sens. Elle convient aux personnes qui ont tendance à sursauter, à surréagir et à être constamment en mouvement, ce qui traduit généralement un stress important. Grâce aux alcaloïdes et flavonoïdes qu'elle contient, la passiflore intervient sur les récepteurs aux benzodiazépines et les systèmes GABAergiques.

L'aubépine conviendra davantage aux anxiétés qui se traduisent par des palpitations ou une tachycardie puisqu'elle agit sur le système bêta-sympathique (elle joue un rôle de bêtabloquant). Elle est aussi indiquée préventivement, une ou deux semaines avant un événement important. Dans ce cas elle aidera la personne à mieux gérer son stress et évitera les tremblements.

La mélisse, elle, est préconisée en cas de sensation d'oppression, d'anxiété par anticipation ou de stress se traduisant par des symptômes digestifs (crampes d'estomac, diarrhée, digestion difficile...).

La valériane est également une plante intéressante chez les patients qui présentent des idées noires ou qui ont tendances à être obsessionnels (TOC).

Bon à savoir : toutes ces plantes peuvent se prendre en gélules (souvent combinées entre elles) ou en infusions.

Aromathérapie contre l'anxiété

Certaines huiles essentielles (HE) peuvent également jouer un rôle intéressant contre l'anxiété.

L'HE d'oranger petit grain peut contenir jusqu'à 80 % d'acétate de linalyle, une substance aux propriétés calmantes, tranquillisantes et anxiolytiques. Par voie orale elle peut se prendre à raison d'une goutte deux à trois fois par jour ou par voie percutanée, le soir (ou en cas d'angoisse), à raison d'une goutte sur le plexus solaire et sur le poignet. Néanmoins, elle est plus particulièrement indiquée en diffusion atmosphérique.

L'HE de lavande vraie (lavandula angustifolia) est réputée pour apaiser le système nerveux et pour soulager le stress ou l'anxiété. Elle s'utilise surtout en inhalation à raison de 2 à 4 gouttes dans un diffuseur plusieurs fois par jour. Vous pouvez aussi aspirer les vapeurs d'un grand bol d'eau bouillante additionnée de quelques gouttes d'huile essentielle. Répétez les inhalations plusieurs fois par jour.

L'HE de petit grain bigarade est idéale pour favoriser la détente et l'apaisement. Elle sera aussi indiquée en cas d'insomnie. Vous pouvez soit l'utiliser à raison d'une goutte sur les poignets à inhaler profondément trois fois par jour, soit en diffusion. Petit plus, cette HE a une douce odeur de fleur d'oranger.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
TE
thierry elnikoff

it specialist | elnikoff.be

Nouvel expert

DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.