L'analyse transactionnelle (AT)

Écrit par les experts Ooreka

Les relations interpersonnelles occasionnent de la joie, mais aussi parfois de la souffrance. Quelquefois, nous nous apercevons qu'un message serait mieux « passé » si nous avions su comment l'exprimer.

Aussi, est-il important de maîtriser ces outils que sont la PNL, l'ennéagramme, ou l'Analyse Transactionnelle, pour améliorer nos relations au quotidien.

Origine de l'analyse transactionnelle

C'est dans les années 1950 que fut mise au point cette méthode d'analyse des relations sociales par Eric Berne, sous le nom d'analyse transactionnelle.

Pourquoi cette appellation ? Parce qu'elle s'appuie sur l'analyse des « transactions » entre les individus, ces transactions correspondant à des échanges, verbaux ou non verbaux, entre les personnes.

L'Analyse Transactionnelle est un outil de développement personnel utilisé à la fois dans les psychothérapies de personnes, de couples et de famille et dont les champs d'application sont nombreux :

  • aide dans le domaine de l'éducation ;
  • appui indéniable dans le champ des organisations ;
  • aide clinique ;
  • aide sociale.

On peut encore avancer que l'analyse transactionnelle est une technique de développement personnel et professionnel utilisée par exemple dans le coaching personnel comme professionnel.

Philosophie de l'analyse transactionnelle

l'analyse transactionnelle se fonde sur deux postulats de base :

  • La valeur intrinsèque de chaque individu :
    • Toute personne, quel que soit son statut psychologique, sociologique ou encore économique, est digne d'intérêt et l'on doit reconnaître la valeur propre à chacun.
    • Ce premier postulat considère que chacun est « OK », ce qui signifie que chacun peut être différent et que l'on doit accepter tout individu pour ce qu'il EST, et non pas pour ce qu'il FAIT.
  • La capacité dont dispose chaque individu de penser, de réfléchir, lui permet de pouvoir adopter un nouveau comportement s'il sent que ce qu'il fait ne convient pas. Chacun est libre de décider, grâce à cette capacité, de ce qu'il va faire de sa vie.

Concepts de l'analyse transactionnelle

L'analyse transactionnelle sur laquelle a travaillé Éric Berne, repose sur plusieurs concepts fondamentaux :

  • Le concept de transactions : ce concept a donné son nom à la méthode elle-même.
    • Les transactions sont des échanges entre nous et les autres, donc entre plusieurs états du moi.
    • En analysant les « transactions », lorsqu'il semble y avoir un dysfonctionnement, on peut réajuster les méthodes de communication.
  • Le concept d'« état du Moi » : ce concept repose sur les états Enfant, Parent, Adulte (toujours écrits avec une majuscule). Eric Berne part du principe qu'« un état du moi est un système cohérent de pensées et de sentiments mis en évidence par un type de comportement ». On résumera ici, en soulignant que :
    • L'état du Moi Enfant est celui de la personne qui réagit, sent et agit comme elle le faisait lorsqu'elle était enfant. Le Moi Enfant est subdivisé en deux catégories : l'Enfant Libre (ou Spontané) et l'Enfant Adapté.
    • L'état du Moi Parent est celui de la personne qui réagit, sent ou agit comme le faisaient ses parents ou une figure ayant exercé une certaine autorité. Le Moi Parent est subdivisé en deux catégories : le Dominateur et le Protecteur.
    • L'état du Moi Adulte reposerait, quant à lui, plutôt sur les critères du vécu de la personne et lui permet d'agir directement sur la situation du moment.
  • Le concept des besoins : Éric Berne s'est appuyé sur les travaux du médecin analyste René Spitz pour déduire les trois besoins fondamentaux en chacun de nous : besoin de stimulation, besoin de reconnaissance et besoin de structure. L'équilibre physiologique et psychologique d'une personne dépend donc de la satisfaction de ces besoins.
  • Le concept de « position de vie » : elle correspond à la façon dont une personne se situe face aux autres et à elle-même.
  • Le concept de « rackets » : Éric Berne a donné le nom de « rackets » à des « sentiments parasites ».
    • D'après lui, les quatre sentiments de base sont la tristesse, la joie, la peur et la colère.
    • Lorsque l'enfant doit réprimer un sentiment, il peut prendre l'habitude de le remplacer par un autre.
    • Devenu grand, il peut continuer à utiliser ces « rackets » par automatisme, ce qui peut induire des relations confuses et difficiles.
  • Le concept du « scénario de vie » : Berne considère qu'un enfant peut avoir acquis par l'influence de son entourage un scénario de vie c'est-à-dire « un plan de vie inconscient reposant sur des décisions prises dans l'enfance, renforcées par les parents... ». Ce scénario continue d'influencer certains adultes, inconsciemment.
  • Le concept du « jeu psychologique » : ce concept repose sur une communication sur le mode de la manipulation de l'autre. Pour satisfaire ses besoins, l'enfant a parfois mis en place un scénario pour obtenir ce qu'il voulait de sa famille.
  • Le concept d'« autonomie » : ce concept est celui qui viendrait en opposition du concept de scénario, permettant à la personne, par une prise de conscience de ses dysfonctionnements, d'acquérir de l'autonomie et de la spontanéité dans ses choix.

Les états du Moi dans l'AT

Un état n'est pas une étiquette. Une personne, dans une situation donnée pourra passer par différents états du Moi, selon sa façon de réagir.

Exemples :

  • Une personne a une forte douleur dans la poitrine, elle décide de prendre rendez-vous chez son médecin : Moi Adulte.
  • Le jour du rendez-vous, elle a peur d'avoir une mauvaise nouvelle et trouve n'importe quel prétexte pour annuler son rendez-vous : Moi Enfant.
  • Quelques jours plus tard, elle se dira certainement que ce n'est pas une attitude responsable et qu'elle doit prendre soin de sa santé : Moi Parent.

Où se former en analyse transactionnelle ?

Si le concept d'analyse transactionnelle intéresse beaucoup de personnes, il est toutefois difficile d'en acquérir une connaissance approfondie, tant cet outil est pointilleux.

Outre les ouvrages sur le sujet, il existe des enseignements aboutissant à une certification dont l'Institut Français d'Analyse Transactionnelle pourra vous donner la liste (www.ifat.net).

L'analyse transactionnelle est un outil précieux, tant dans le but d'une meilleure connaissance de soi, que dans une approche thérapeutique ou encore dans le domaine de la psychologie sociale.

Dans ce sens, elle est utilisée dans la communication interpersonnelle, au même titre que la PNL ou l'ennéagramme, mais aussi en psychothérapie et au sens large, dans toutes les méthodes de développement personnel.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
hugues wostyn

responsable service recouvrement | cabinet d.f & associés

Expert

emma rahari

psychologue | ecoute active, approche humaniste

Expert

MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.